Accueil / Actualité / Congo-Télécommunications : Présentation des patchs de GINKO-CoNTROL en présence du Ministre Léon Juste Ibombo

Congo-Télécommunications : Présentation des patchs de GINKO-CoNTROL en présence du Ministre Léon Juste Ibombo

Le ministre Léon Juste Ibombo, des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, ce mercredi 4 décembre 2019, à Brazzaville, a participé à la cérémonie de présentation des patchs Ginko-Control, qu’est une solution de rééquilibre et de protection contre les ondes électromagnétiques.

Intervenant à cette tribune, Léon Juste Ibombo est revenu sur l’action nocive exercée, notamment par l’utilisation des téléphones. « Nous le savons, les téléphones émettent et réceptionnent des ondes radios dans le but d’établir une communication. Ces ondes électromagnétiques permettent ainsi la communication de toutes les informations entre le terminal mobile et l’antenne relais voisine. » A fait observer le ministre Ibombo avant d’ajouter : « Le problème est qu’une partie de l’énergie qu’elles (ondes) transportent est absorbée par le corps humain sous forme de chaleur. »

Aussi, est-il établi que cette exposition aux ondes est dangereuse pour la santé de l’Homme. Au point que certaines entreprises proposent désormais des dispositifs anti-ondes.

Et les patchs de GINKO Control, représentent l’une des solutions qui protègent des ondes électromagnétiques. Ces patchs  permettent d’appliquer le principe de précaution (de l’O.M.S.) vis à vis d’éventuels effets nocifs des ondes électromagnétiques.
Ils réduisent, en effet, l’exposition aux ondes électromagnétiques et préviennent au quotidien contre d’éventuels effets nocifs des ondes électromagnétiques afin de protéger l’Homme, si c’était nécessaire, de leur effet au quotidien.
Le patch GINKO Control fonctionne selon un principe physique de déphasage à 180°. Il ne consomme pas d’énergie supplémentaire aux dépends de la batterie.