Accueil / Actualité / Télécommunications: Les séniors encouragés à utiliser le numérique pour briser l’isolement

Télécommunications: Les séniors encouragés à utiliser le numérique pour briser l’isolement

L’édition 2022 de la journée internationale des télécommunications et de la société de l’information a été célébrée le 17 mai sous le thème : « les technologies numériques au service des personnes âgées et d’un vieillissement en bonne santé ». En République du Congo, elle a été marquée essentiellement par le message du gouvernement dans lequel Léon Juste Ibombo, ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique encourage les seniors à utiliser le numérique pour briser la solitude.

Pour le gouvernement congolais, ce thème exalte la valorisation des TIC et de la place motrice du numérique. Il conforte, par conséquent, les objectifs prioritaires prescrits dans le Plan National de Développement 2022-2026, dont le numérique et les TIC figurent parmi les principaux maillons. Il est en soi, un créneau aidant les personnes âgées à préserver leur santé, en restant « connectées et indépendantes sur le plan physique, psychologique et financier, afin de leur permettre de vieillir en bonne santé, mais aussi l’importance de ces technologies pour la pérennité des systèmes économiques et des systèmes de santé ».

Pour Léon Juste Ibombo, il est une invite « à apprécier le chemin parcouru à travers les initiatives nationales, régionales et internationales, ainsi que les efforts de mise en œuvre pour l’équilibre du secteur et l’épanouissement des personnes âgées afin de leur garantir un vieillissement en bonne santé dans un monde dérivé vers le tout numérique ». Au niveau national, il s’appuie sur le Fonds d’Accès pour le Service Universel des Communications Électroniques, grâce auquel plus de 80 localités jadis entièrement dépourvues en réseau téléphonique ont été connectées récemment. « Cette politique volontariste a changé substantiellement le mode de vie et de consommation chez les personnes âgées vivant dans ces localités désenclavées. De sorte que les frontières traditionnelles entre les mondes physique et virtuel se réduisent progressivement sous nos yeux. La transformation numérique est un nouveau paradigme issu de l’innovation disruptive, qui consiste à révolutionner la façon d’offrir des services ou de vendre des produits grâce à l’internet. Avec le e-santé, les personnes âgées connectées peuvent bénéficier d’un meilleur suivi médical, ainsi que des opportunités d’entretenir des liens sociaux et familiaux via les réseaux sociaux ».

Même si ces personnes âgées sont socialement intégrées au Congo, le gouvernement les encourage à s’appuyer sur les télécommunications pour plus d’autonomie. Il regrette par ailleurs que « très peu de personnes âgées utilisent les réseaux sociaux au niveau mondial ». Pour le cas du Congo, il espère que « l’ère du numérique que nous vivons est porteuse d’heureuses opportunités pour assurer aux séniors un vieillissement en bonne santé ». C’est ainsi qu’il recommande,  à encourager les personnes âgées à utiliser le numérique pour ne plus être isolées, sensibiliser les personnes âgées sur les mauvaises pratiques des technologies de l’information et de la communication, informer nos seniors sur l’arsenal juridique protégeant les données à caractère personnel, mais aussi sur la lutte contre la cybercriminalité.

Léon Juste Ibombo en appelle à la mutualisation des efforts afin de permettre aux personnes âgées de pouvoir accéder à un accompagnement structuré et coordonné. Pour cela, il encourage « les experts et les innovateurs qui participent à la mise à disposition des outils nécessaires à nos séniors pour leur bienêtre ».