Accueil / Actualité / Projet CAB : après examen et adoption le budget exercice 2021 s’élève à plus de 13 milliards FCFA

Projet CAB : après examen et adoption le budget exercice 2021 s’élève à plus de 13 milliards FCFA

«Devant l’engagement contractuel de poursuivre la réalisation du Projet Central Africa Backbone (CAB) dédié à l’interconnexion de la République du Congo à la République Centrafricaine puis de la République du Congo à la République du Cameroun, mais aussi face à la crise sanitaire mondiale COVID-19 dont les effets ont impacté la prévisibilité des ressources financières et techniques en faveur de la construction des infrastructures d’intégration sous régionale ; il a été convoqué le Comité de Pilotage de ce jour qui traduit la pertinence de la politique de développement des télécommunications transfrontalières insufflée par des télécommunications transfrontalières insufflée par la volonté des Chefs d’Etat de la CEMAC. C’est donc au lendemain de l’élection présidentielle apaisée que se tient la présente session du Comité de Pilotage. Qu’il me soit permis de vous adresser, mesdames et messieurs les membres du Comité de Pilotage, mes salutations chaleureuses et mes souhaits de bienvenue. Je voudrais ici rappeler ma satisfaction au regard des résultats tout aussi satisfaisants qu’encourageants durant l’exercice 2020 auxquels est parvenu le Projet CAB dans la construction des infrastructures à fibre optique entre la République du Congo et la République du Cameroun (Ouesso et Ntam). Que les partenaires techniques et financiers ainsi que tous les acteurs non étatiques reçoivent ici ma sincère gratitude». C’est par ses propos que Léon Juste IBOMBO, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique a ouvert les travaux du Comité de Pilotage du Projet CAB, le 23 mars 2021 à Brazzaville en présence de Michel NGAKALA, Coordonnateur dudit Projet.Au cours de cette session, il s’est agi de l’examen du Plan, de Passation de Marchés (PPM) ; la validation du Programme de Travail et Budget Annuel (PTBA) ; de faire l’état d’exécution du projet pour l’année 2020 et les recommandations du précédent Comité de Pilotage ; de tirer les meilleurs pratiques en matière d’exécution et prendre des résolutions et recommandations pour le prochain Comité de Pilotage. Pour Léon Juste IBOMBO, à titre de rappel a fait savoir qu’à partir d’aujourd’hui, nous n’aurons plus besoin d’emprunter des routes numériques internationales pour collaborer entre Etats frères. Les échanges digitaux vont fortement augmenter. La fracture numérique entre nos zones frontalières sera réduite et les populations profiteront d’un accès plus aisé au monde numérique, plus performant et moins cher. Cela, nous l’avons accompli ensemble et nous pouvons en être fiers. La matérialisation de la vision stratégique d’interconnexion sous régionale a été au centre de la session du Comité de Pilotage du Projet CAB. Plusieurs chantiers dudit projet ont connu des perturbations énormes, ralentissant ipso facto le rythme des travaux prévus au titre de l’année 2020, tels : l’achèvement des travaux de construction du réseau d’interconnexion en fibre optique Congo-Cameroun, le lancement des travaux du réseau d’interconnexion en fibre optique Congo-RCA, la poursuite des études devant des études devant favoriser la construction du data center et bien d’autres chantiers en lice. Cependant, et malgré ce contexte très pénible, marqué par cette pandémie quelques activités ont, bon an mal, pu tenir.Cette session du Comité de Pilotage a été un moment indiqué pour diagnostiquer minutieusement les carences, d’identifier les faiblesses, de corriger les insuffisances et de définir une feuille de route claire afin d’impulser et de réussir la mise en œuvre du Projet.

Au terme de la rencontre, Michel NGAKALA a fait savoir à la presse au cours d’une interview qu’ En 2020, il était prévu de dépenser 15 milliards FCFA. Au regard de la situation sanitaire liée au coronavirus, on a revu nos dépenses à la baisse, six milliards FCFA. Avec le budget qui vient d’être adopté, on espère finaliser les travaux arrêtés et Il s’agit de l’achèvement de plusieurs chantiers ayant connu des perturbations l’année dernière du fait de la pandémie de Covid-19, entre autres, les travaux de construction du réseau d’interconnexion en fibre optique Congo-Cameroun et Congo-RCA, puis la poursuite des études devant favoriser la construction du data center et bien d’autres chantiers en lice.

http://geoafriquemedias.over-blog.com/2021/03/projet-cab-apres-examen-et-adoption-le-budget-exercice-2021-s-eleve-a-plus-de-13-milliards-fcfa.html