Accueil / Actualité / Mise en service de la fibre optique entre le Congo-Brazzaville et le Cameroun

Mise en service de la fibre optique entre le Congo-Brazzaville et le Cameroun

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, M. Léon Juste Ibombo, a réceptionné, le 26 mai à Ouesso, dans le département de la Sangha, l’infrastructure à haut débit de l’interconnexion en réseau à fibre optique Congo-Cameroun, en vue de sa mise en service.
Cette interconnexion, l’un des réseaux les plus beaux et les plus sûrs jamais construits en Afrique centrale, a pour but de réduire la fracture numérique. Elle a été réalisée à un coût total de 6.676.791.141 Fcfa, grâce au concours de la Banque africaine de développement (Bad), a dit le coordonnateur du projet Cab, M. Michel Ngakala.
Il a fait savoir que ce réseau, dont l’objectif est l’interconnexion en réseau à fibre optique entre le Congo et le Cameroun, a conduit à la construction de six sites techniques situés dans les localités de Ouesso, de Biéssi, de Sémbé, de Souanké et de Ntam. Le site de Ouesso est un HUB qui fait office de point de rencontre entre le réseau Congo-Cameroun et le futur réseau Congo-Rca.
Il s’agit également de la pose de plus 347km de fibre optique de 72 brins, de la pose de deux tubes PEHD sur plus 347km, de la pose de 350 chambres L3TV, de la fourniture et de l’installation d’un système de télésurveillance, avec camera IP ; de la fourniture, de l’installation et de la configuration des équipements actifs de transmission de type OSN 9.800 ainsi que de la mise en service d’un système de gestion et de monitoring de l’ensemble du réseau, a ajouté M. Ngakala.
Il a précisé que ces travaux, réalisés sous la coordination du projet Cab et sous la supervision du ministère des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, représentent une nouvelle étape franchie vers la digitalisation de l’économie et la réduction de la fracture numérique.
Poursuivant son propos, il a dit que le projet Cab a été mis en place pour matérialiser la volonté des Chefs d’Etat du Congo et du Cameroun. Avant de rendre un hommage au Président de la république, M. Denis Sassou-NGuesso, et à son gouvernement, pour le soutien permanent à la bonne exécution du projet Cab.
Il a félicité l’ensemble de l’équipe du Projet Cab qui a travaillé sans ménagement pour la réussite de cet ouvrage et remercié le ministre en charge des Télécommunications pour les orientations, les instructions et les encouragements dans l’exécution de ce projet, ainsi que pour la conduite inéluctable du pays vers l’intégration sous régionale.
Pour sa part, le président du conseil municipal, maire de Ouesso, M. Sidobe Gah, a rassuré le gouvernement quant à la disponibilité totale des autorités municipales à œuvrer pour l’accompagnement et l’aboutissement de la vision des Chefs d’Etat en matière des télécommunications et de l’économie numérique.
Après l’installation réussie de la fibre optique dans sa localité, il a exprimé le vœu de voir cette fibre déployée dans toute la ville, afin que les habitants de Ouesso aient accès aux commodités du village planétaire qui se construit désormais à une allure exponentielle.
A l’issue de cette cérémonie de réception de l’infrastructure d’interconnexion, les officiels ont procédé à la coupure du ruban symbolique marquant l’acte de réception provisoire des travaux d’interconnexion du réseau à fibre optique reliant le Congo et le Cameroun, avant d’en visiter les installations.