Accueil / Actualité / Le Congo prend la tête du bureau du Comité Technique Spécialisé de l’Union Africaine sur les TIC

Le Congo prend la tête du bureau du Comité Technique Spécialisé de l’Union Africaine sur les TIC

Le ministre congolais des Postes, Télécommunication et de l’Economie Numérique, Léon Juste IBOMBO a été désigné ce 26 octobre 2021 par ses pairs à la tête du Bureau du Comité Technique spécialisé de l’Union africaine sur les technologies de l’information et de la communication. C’était à l’occasion de la 9ème édition de ce Comité :

 

« l’élection de ma personne à la Présidence du Bureau du Comité Technique Spécialisé de l’Union Africaine sur les Technologies de l’Information et de la Communication, pour les deux prochaines années, me donne l’occasion de remercier très sincèrement l’ensemble de mes collègues ministres ».

 

Déclare Léon Juste IBOMBO, lors de la clôture des travaux.

C’est au terme de ces travaux que le choix a été porté sur le Congo pour assurer la présidence de ce comité pour les deux prochaines années (2021-2023) :

 

« le Congo, vient d’être honoré, mais au-delà de ma modeste personne c’est la vision du Président de la République du Congo Son Excellence Monsieur Denis SASSOU N’GUESSO déclinée dans son projet de société Ensemble poursuivons la Marche, qui a placé l’économie numérique et les TIC au cœur de son Plan National de Développement ».

 

A laissé entendre, Léon Juste IBOMBO. Le ministre congolais remplace donc à ce poste le ministre Egyptien des Communications et des Technologies de l’Information dont il loue le travail abattu avec son équipe lors de son mandat à la tête de ce comité.

En effet, pendant plusieurs heures les ministres africains en charge des questions des TIC se sont planchés dans ces travaux afin d’approuver les projets et programmes de Communication et de Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) avant leur examen par le Conseil exécutif, afin d’assurer la supervision, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des politiques, programmes et les décisions prises par les organes de l’Union Africaine relatives à la Communication et aux TIC. Ainsi, le Comité Technique Spécialisé de l’Union Africaine sur les TIC est l’un des nombreux comités de l’union africaine. Il s’occupe essentiellement des questions des TIC et du développement du numérique en Afrique, afin de la rendre plus concourante et compétitive à l’échelle mondiale.

Le choix de Léon juste IBOMBO à la présidence de comité pour un mandat de deux ans, est le résultat d’un consensus des ministres des États membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), il représente donc naturellement à la tête de ce comité, tous les pays de la sous-région Afrique Centrale, qui excellent peu à peu dans le domaine des TIC et du numérique grâce à la construction des infrastructures de bases et de qualités.

Profitant de cette rencontre continentale, le nouveau président du CTS de l’UA sur les TIC a informé ses homologues sur le choix porté à son pays, la République du Congo, par la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (UNCEA), pour abriter au sein de l’Université Denis SASSOU N’GUESSO, le Centre Africain de Recherche en Intelligence Artificielle (CARIA). Il invite à ce titre tous les pays africains et d’ailleurs à explorer d’ores et déjà les potentialités de cet établissement dont les activités débuteront courant janvier 2022 et de l’inscrire dans les futurs agendas des réunions internationales en matière des technologies de l’information et de communication afin que chaque Etat membre joue véritablement son rôle de partition dans la promotion et le développement de cet instrument panafricain qui produira d’ici quelques années des champions africains dans toutes les technologies émergentes.