Accueil / Actualité / Congo : la journée mondiale de la poste célébrée sous le signe du partenariat douane-poste.

Congo : la journée mondiale de la poste célébrée sous le signe du partenariat douane-poste.

Un focus, organisé par le ministère des postes, des télécommunications et de l’économie, sous le thème « impact de la douane dans l’activité de la poste », a tenue en haleine, ce vendredi 9 octobre 2020, à Brazzaville, opérateurs postaux, douaniers et opérateurs économiques ; afin de penser l’avenir de la poste congolaise dans cette période de grandes mutations économiques, marquée par la digitalisation de tous les secteurs d’activités.

Sous le thème quadriennal innovation-intégration-inclusion l’humanité célèbre le 09 octobre 2020, dans un contexte de crise sanitaire du à la pandémie à coronavirus, la journée mondiale de la poste.

Dans l’optique de jeter les bases d’un développement de l’écosystème postal national en mal de croissance , du fait  des tendances de substitution et de concurrence croissante générées par l’ouverture du marché postal  et les nouvelles exigences  des technologies  de l’information et de la communication, le ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique a organisé cette tribune d’expression, d’échange et de partage pour mobiliser les principaux acteurs  du secteur postal.

La thématique « impact de la douane dans l’activité postale », inspirée du guide conjoint UPU-OMD pour le dédouanement postal et des praxis douane-poste, a été l’occasion de traiter les questions et préoccupations communes  et partagées de partenariat douane-poste.

Il en ressort que cette vision particulière de la thématique « impact de la douane dans l’activité de la poste  a reçu un écho favorable de la part de la coordination de l’Union postale Universelle (UPU) qui en a décliné tout l’intérêt d’associer la douane, partenaire indispensable de E-commerce.

L’objectif général de ce focus  aura été de promouvoir la mise en valeur des potentialités du réseau postal.

Aussi, déclinant le bien-fondé de ces retrouvailles entre acteurs, le ministre de tutelle, Léon Juste Ibombo, projette t-il la nouvelle activité postale « S’agissant du focus  dont la vocation s’adosse sur l’analyse critique et l’acquisition  de connaissances nouvelles, je vous invite à une réflexion féconde, encadrée  par l’observation des textes en vigueur. », pouvait-il soutenir, dans son mot d’ouverture.

Ce focus auquel ont pris part les opérateurs postaux  publics et privés, les douaniers  et les opérateurs ures économiques, s’était fixé comme objectif principal de promouvoir la mise en place des potentialités du réseau postal.

Les réflexions produites au cours de cette activité ont consisté à identifier les facteurs limitant et fragilisant  la praxis poste-douane, ainsi que d’améliorer le revenus postaux et la qualité des services.

A travers une projection cinématographique du travail au quotidien de la poste et le développement de plusieurs sous thèmes, tels « La transformation digitale », l’expérience des opérateurs postaux privés  sur l’impact de la douane dans leur activité, l’impact de la douane dans l’activité postale, la réglementation postale, la régulation postale de l’ARPCE, et bien d’autres, les participants ont été sensibilisés sur sur l’impact de la douane dans l’activité postale, sur la situation de la poste au Congo dans la perspective  de la transformation digitale, de e-commerce ; sans oublier le cadre règlementaire postal, dans un marché postal  libéralisé.

La cérémonie, qui rentre dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la poste, a été ponctuée par la signature d’un protocole d’accord entre la douane congolaise et la Société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO).