Accueil / Actualité / Congo : applications et plate-forme numériques une pour la sensibilisation de masse contre la pandémie à la coronavirus

Congo : applications et plate-forme numériques une pour la sensibilisation de masse contre la pandémie à la coronavirus

Ce sont l’application « Chatbot » et la plate-forme « Educovid », mises en place par le système des Nations unies qui vont permettre la sensibilisation en masse de la population à la pandémie à coronavirus, par l’usage de la téléphonie mobile. Ce mercredi 10 juin 2020, à Brazzaville, les ministres Jacqueline Lydia Mikolo, de la Santé et Léon Juste Ibombo, des postes, télécommunications et de l’Economie numérique, ont posé les gestes, d’abord de réception de la licence zoom, ensuite du lancement officiellement de ces solutions numériques.
Dans le cadre de la réponse à la pandémie à coronavirus, le système des Nations Unies s’inscrit dans la continuité de son appui au gouvernement congolais, notamment pour garantir la continuité du service public, matière d’information et de communication. Conformément aux lignes tracées par les différentes agences onusiennes au niveau mondial, les représentations du Congo contribuent à la réponse du pays contre cette pandémie par des mécanismes multiformes, dont la création des solutions numériques pour sensibiliser la population, précisément celle à risque.
Dans cette perspective, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) a présenté la plate-forme « Educovid »,  qui s’appréhende comme une application dotée de trois fonctions essentielles : rappel automatique des conseils et gestes barrières, diffusion d’informations en temps réel par notification, conseil et assistance aux femmes enceintes et aux personnes testées positives à la Covid-19.
Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), pour sa part, a élaboré l’application « Chatbot ». Elle est un support numérique assurant un service de conversations automatisées par le biais d’arborescence de choix des questions pour répondre aux préoccupations des utilisateurs sur la Covid-19 : gestes barrières, symptômes de la maladie et d’autres mesures de prévention.
« FNUAP et PNUD ont développé ces solutions digitales innovantes pour renforcer le système d’information et de sensibilisation d’une part et, d’autre part, renforcer la production, le traitement, l’analyse, et la dissémination des données pour accompagner la réponse à la Covid-19 », pouvait soutenir le coordonnateur résident du système des Nations unies, Chris Mburu avant d’ajouter « Je souhaite, vivement, que ces solutions numériques contribuent, efficacement aux efforts du Gouvernement en matière de communication et de mobilisation communautaire contre la COVID 19. »
Réagissant au cours de cette cérémonie, Jacqueline Lydia Mikolo, ministre de la Santé, a fait savoir que ces solutions digitales s’inscrivent dans la droite ligne de l’action du gouvernement de la République du Congo, dans le cadre de sa stratégie nationale de cyber santé. Dans ce même ordre d’idées, elle n’a pas manqué de rassurer le système des Nations unies sur la disponibilité de son département ministériel à poursuivre la collaboration, dans l’optique de création  des conditions pour une riposte plus efficace contre la pandémie à coronavirus.
Le ministre Léon Juste Ibombo, des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique a précisé que cet accompagnement des Nations Unies intègre l’ambition du chef de l’Etat congolais « d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. « Cet appui vient épouser bien notre feuille de route que nous exécutons pour l’atteinte d’un Congo arrimer au développement de l’économie numérique ; et ces outils ou applications numériques pour assurer la continuité du service public. » a laissé entendre le ministre Ibombo.
Les nouvelles technologies Zoom et cette plate-forme mise en place apparaissent comme des valeurs ajoutées dans la contribution à la sensibilisation sur la prévention et la prise en charge des personnes testées positives à la COVID 19.