Accueil / Actualité / PARTICIPATION ACTIVE DU CONGO A LA 20e CONFERENCE DES PLENIPOTENTIAIRES DE L’UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS

PARTICIPATION ACTIVE DU CONGO A LA 20e CONFERENCE DES PLENIPOTENTIAIRES DE L’UNION INTERNATIONALE DES TELECOMMUNICATIONS

La ville de DUBAI aux Emirats Arabes Unis abrite depuis le 29 octobre dernier. la 20e conférence des plénipotentiaires de l’union internationale des télécommunications UIT. Pendant plus de semaine, les participants procèdent entre autre au renouvellement du directoire de la dite Agence. Le Congo, présent à ces assises est représenté par une délégation conduite par Léon Juste IBOMBO ministre des postes des télécommunications et de l’économie numérique.

Ils sont plus de 2500 décideurs venus des 193 Etats membres de cette Agence spécialisée des Nations Unis qui prennent activement part à cette conférence, autre que l’organe suprême de cette organe (UIT).
Cette rencontre qui se tient chaque 4 ans est une occasion pour les Etats membres de décider du rôle futur de l’UIT, de déterminer sa capacité d’orienter l’évolution des technologies de l’information et de la communication dans le monde et, est aussi un moment déterminant pour ces cadres de haut rang de l’UIT d’élire les dirigeants des conseils et comites influents de l’organisation.
Les participants ont saisi l’occasion pour exprimer leur vision sur les nouvelles tendances des technologies de l’information et de la communication. ainsi que sur les questions de grandes importance stratégique pour le développement de ce secteur en vue d’accélérer la réalisation des ODD..
A propos des élections qui ont constitué une phase tournante de ces travaux, les Etats membres de l’UIT ont élu l’équipe de Direction de l’UIT notamment son secrétaire général, les directeurs des bureaux de radiocommunications, de la normalisation des télécommunications et de développement des télécommunications, les 48 Etats Membres qui sont appelés à composer le conseil de l’UIT pour un mandat de 4 ans; les douze membres du comité du règlement des radiocommunications.
A l’issue de ces élections, le chinois Houlin ZAHO a été élu à sa propre succession au poste de secrétaire général et l’Uruguayen Mario NANIECZ élu directeur du bureau des radiocommunications; le coréen Chaesub LEE élu directeur de bureau de la normalisation des télécommunications et l’américaine Doreen BOGDMAN-MARTIN,a quant à elle occupe la direction du bureau du développement des télécommunications.
D’autres scrutins ont concerné les 12 sièges du comité de règlement des radiocommunications. .C’est ici que 13 pays africains au total ont été soit élus soit réélus à ces différentes conseil parmi lesquels la cote d’ivoire, le Sénégal, le Nigeria, le Maroc et le Ghana.

Malgré l’échec des pays de la zone CEMAC à ces choix, le ministre Léon Juste IBOMBO, soulignant l’importance de cette conférence est sorti confiant et fortifie pour avoir soutenu d’autres candidats dont le chinois Houlin Zhao.
En marge de cette conférence, le ministre des postes des télécommunications et de l’économie numérique Léon Juste IBOMBO a eu des entretiens avec ses homologues du Cameroun et du Tchad ainsi que le représentant de Facebook, attendu prochainement à Brazzaville à travers un incubateur pour accompagner la jeunesse congolaise.
Autre dossier au menu de cette messe, les orientations dans le domaine des TIC notamment avec la 5 G ou l’intelligence artificielle.
En rappel, l’UIT est chargée de la règlementation et de la planification des télécommunications dans le monde. Elle s’efforce aussi d’améliorer l’accès aux TIC pour les communautés mal des servies. Elle ambitionne de connecter tous les habitants de la planète.