Accueil / Actualité / Les députés autorisent la création de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information

Les députés autorisent la création de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information

Dès que cette structure sera créée, elle assurera, pour le compte de l’Etat, le contrôle et le suivi des activités liées à la sécurité des systèmes d’information et des réseaux de communication électronique.

L’Assemblée nationale a approuvé le 30 juillet, après des débats passionnants, le projet de loi portant création de l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Au cours de ceux-ci, les députés Denis Christel Sassou-N’Guesso, Constant Férréol Ngassakys et Thierry Hobié et le ministre de la Communication et des Médias, Thierry Lézin Moungalla, qui défendait ce texte en lieu et place de son collègue, Léon Juste Ibombo, en mission, ont longuement échangé sur l’opportunité ou non de créer cette structure. Les députés demandaient notamment que soient renforcées les missions et prérogatives de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce).

Garantissant la protection du cyberespace, l’ANSSI a, entre autres, missions d’assurer le suivi des activités liées à la cryptologie, réalisées par les organismes publics et privés sur le territoire national. Elle aura aussi pour missions de gérer les incidents de sécurité des systèmes d’information ; suivre l’exécution des plans et des programmes relatifs à la sécurité informatique ; assurer la coordination entre les intervenants dans ce domaine. Il s’agira également de délivrer les agréments aux organismes de sécurité des systèmes d’information et de délivrer les autorisations spécifiques aux prestataires des services de sécurisation des transactions électroniques, ainsi que de prononcer des sanctions administratives.