Accueil / Actualité / Le Ministre de tutelle déterminé à rehausser le secteur

Le Ministre de tutelle déterminé à rehausser le secteur

Pour se faire une idée du fonctionnement (réalisations faites, défis à relever et conditions de travail) des structures sous sa tutelle, le ministre des Postes et télécommunications, Léon Juste Ibombo, a effectué une série de descentes.

A l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (Arpce) où il s’est rendu le 30 mai, le ministre Léon Juste Ibombo a eu droit à une présentation de l’Arpce concernant son rôle, ses missions et ses compétences. Quelques réalisations menées ont été passées en revue. Il a également visité le centre de contrôle et la supervision du trafic international, avant d’apprécier les conditions dans lesquelles travaillent les services de communications et de l’informatique.

Pour réguler le secteur des télécommunications qu’il qualifie de stratégique, Juste Ibombo promet de tout mettre en œuvre pour faire adopter une loi. Par ailleurs, à la Société des postes et épargnes du Congo (Sopeco), où il s’était rendu le week-end dernier, le patron du secteur des télécoms a promis améliorer les conditions de travail des agents de cette structure, le but étant d’attirer les Congolais à s’en réapproprier grâce à la qualité des services qu’elle proposera. « Nous allons tout faire pour  faire rayonner de nouveau la poste, domaine qui est le nôtre dans le cadre du courrier. Nous ferons en sorte que les Congolais utilisent le service postal du Congo », avait déclaré le ministre Ibombo.

Signalons que pour améliorer les opérations affectées à ce secteur, un centre de distribution du courrier avait été lancé en 2011. Situé derrière les locaux administratifs de la société, ce centre a pour mission d’assurer une bonne distribution du courrier pour les entreprises et les particuliers.

« Ce qui va changer, c’est que nous allons apporter une plus grande qualité de service à la réception et à la distribution du courrier. Au lieu que ce soit le client qui vienne à la poste, c’est la poste qui ira vers le client », avait indiqué un expert suisse de l’Union postale universelle Michel Faure en séjour de travail au Congo.

A Congo télécom, une agence de téléphonie mobile publique, le ministre a encouragé son administrateur général Akouala, pour les produits qu’il propose ( smartphone, connexion audiovisuelle numérique) et a appelé les Congolais à consommer local.