Accueil / Actualité / L’atelier de restitution de la Stratégie Nationale de Développement de l’Economie Numérique.

L’atelier de restitution de la Stratégie Nationale de Développement de l’Economie Numérique.

Le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, a déclaré le 9 mars à Brazzaville, que la stratégie nationale de développement de l’économie numérique 2018-2022 permettra au secteur des technologies de l’information et des communications d’apporter sa part de plus-value dans le cadre de la diversification de l’économie congolaise.

Une fois validée par les participants à l’atelier, la stratégie nationale de développement de l’économie numérique 2018-2022, aura un impact sur l’amélioration et la simplification des procédures administratives pour les entreprises ainsi que pour les administrés. Elle contribuera aussi à renforcer la transparence et la bonne gouvernance par l’échange en temps réel d’informations entre les citoyens et les dirigeants.

Cette stratégie permettra enfin au Congo de se mettre à jour par rapport à la donne mondiale où les nouvelles techniques de l’information et de la communication (NTIC) sont au centre de toutes les innovations technologiques et la diversification de l’économie informelle et formelle.

Pour Mohamed Abchir, le représentant résidant adjoint du PNUD au Congo, le choix du Congo de se doter d’une telle stratégie est très salutaire.

« La mise en place de cette stratégie est l’aboutissement d’un travail qui aidera énormément le Congo qui se dote ainsi d’un cadre juridique qui vient compléter les infrastructures que le pays est en train de mettre en place. Cela va également enclencher la formation des gestionnaires et des acteurs qui vont mettre en musique cette stratégie de façon opérationnelle », a-t-il dit.

La stratégie nationale de développement de l’économie numérique 2018-2022 a été conçue en collaboration avec la société Huawei, partenaire technique et fournisseur des services numériques du Congo. Sa prochaine étape sera la table du gouvernement pour sa validation.