Accueil / Actualité / Economie Numérique Un partenariat aux lendemains très rassurants entre le Congo et moneygram

Economie Numérique Un partenariat aux lendemains très rassurants entre le Congo et moneygram

En séjour de travail en République du Congo, Alex Holmes, président directeur général de la société américaine Money Gram a fait l’éloge d’un partenariat promis à un meilleur avenir entre le Congo et cette société. Au terme d’un échange avec le ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo il a déclaré que le « Congo est un marché important pour Money Gram », tandis que son hôte se félicite de ces effets induits de la stratégie nationale de l’économie numérique.
A Brazzaville, Alex Holmes et sa suite ont visité des centres postaux qui abritent les agences de Money Gram avant de rencontrer le ministre des postes, des télécommunications et de l’économie numérique. A cette occasion, il a apprécié la solidité et la rentabilité du partenariat Congo-Money Gram. « Nous avons un excellent partenariat pour plus de 15 ans avec Sikar finance et la Poste office. Le Congo est un marché important pour Money Gram et nous rendons visite à nos partenaires. Nous parlons du business de Money Gram e République du Congo aussi évaluer les opportunités dans le « FIN TECH », notamment dans la l’économie numérique. Le Fin tech est un domaine important pour le ministre c’était une occasion exceptionnelle d’en parler directement avec le ministre », à-il déclaré en substance.
Faisant état des perspectives de cette coopération, le ministre Léon Juste Ibombo a manifesté l’espoir du gouvernement dans la vitalité de ce partenariat qui intègrent les grands axes de la stratégie nationales de l’économie numérique. « Les perspectives c’est de renforcer la coopération que le Congo entretient avec Money Gram à travers Sikar finance et de voir les partenariats dans le cadre de FIBN TECH. Mais aussi de pouvoir examiner les partenariats dans le cadre du FIN TECH. C’est-à-dire que la stratégie nationale de l’économie numérique donne la priorité aux partenariats publics privés mais aussi de pouvoir présenter aux populations de produits digitaux innovants à l’instar du E-Business et du E-citoyen. Money gram est prêt à accompagner le gouvernement à présenter les produits qui profitent aux populations. Le Congo est un grand marché qui tient à Money Gram », a conclu le ministre.