FLASH INFOS
Accueil / Actualité / Economie numérique : l’Union internationale des télécommunications exprime son ambition d’accompagner les efforts du Congo

Economie numérique : l’Union internationale des télécommunications exprime son ambition d’accompagner les efforts du Congo

Andrew RUGEGE, directeur Afrique de l’Union internationale des télécommunications(UIT), a fait savoir à Léon Juste IBOMBO, ministre des postes, des Télécommunications et de l’économie numérique, ce mardi 20 août 2019, à Brazzaville. l’intention de l’institution mondiale en charge des télécommunications de renforcer et d’intensifier l’action du Congo dans le développement de l’économie numérique,

 

Andrew RUGEGE, en séjour de travail dans la capitale congolaise, franchissait le cabinet de travail de Léon Juste IBOMBO, pour un tête-à-tête.

 

Ces entretiens étaient une tribune pour le ministre congolais de ce secteur-pétrole du 21ème siècle de présenter les instruments mis en place par le Congo en la matière et de solliciter l’accompagnement de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique, à travers la promotion des transactions électroniques, la règlementation du e-commerce, la protection des données personnelles, la lutte contre la cybercriminalité et la création d’un centre d’alerte contre la cybercriminalité.

 

Le Congo a fait un bond en avant. Puisque ces textes qui régissent actuellement l’économie numérique en République du Congo ont été adoptés par le parlement congolais. Et dans cette perspective, Brazzaville, en partenariat avec l’UIT, annonce l’organisation, du 14 au 19 octobre 2019, d’un atelier national sur l’innovation, afin de booster le secteur du numérique puis vulgariser la législation y afférente. Une action sera mise sur la formation et le renforcement des compétences, a précisé le ministre Léon Juste IBOMBO : « Nous sommes tombés d’accord pour que l’UIT puisse nous accompagner à renforcer les capacités de tous les acteurs du secteur numérique, y compris les juges et les policiers. »

 

Le moment de ces échanges a permis, également à Léon Juste IBOMBO de donner à son hôte l’information sur la création par le Congo du fonds d’accès pour le service universel, afin de réduire la fracture numérique.

 

A travers ce fonds, le gouvernement congolais entend accompagner les opérateurs de téléphonie mobile à fournir les mêmes services en zones rurales ou reculées que ceux fournis en ville.

 

Tout ceci constitue une série d’initiatives destinées à traduire en acte la vision du chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso, d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. Léon Juste IBOMO l’a révélée au directeur Afrique de l’UIT : « Nous avons informé le directeur régional Afrique de la mise en place d’un Fonds d’accès pour le service universel des communications électroniques. C’est un instrument important parce qu’il permettra l’inclusion numérique et facilitera la couverture des zones difficiles d’accès.

 

Andrew RUGEGE a profité de cette séance de travail avec Léon Juste IBOMBO pour présenter la vision de l’UIT pour l’Afrique : « Je suis venu à Brazzaville pour rencontrer le ministre et lui présenter la vision continentale de l’UIT. Mon rôle en tant que directeur régional de l’UIT c’est de travailler avec les États membres et d’autres structures pour le développement des télécom », a fait-il savoir avant d’inviter le gouvernement congolais à participer à la prochaine conférence mondiale de l’UIT, prévue à Budapest, en Hongrie, du 9 au 12 septembre prochain.