Accueil / Actualité / Des nouvelles formations innovantes et émergentes disponibles à Brazzaville

Des nouvelles formations innovantes et émergentes disponibles à Brazzaville

Elles intègrent l’intelligence artificielle, le e-learning, prédisposent aux métiers émergents et innovants du numérique. Ces formations sont dispensées par Brazzaville MBA international business school, propriété d’Afrikan Campus, qui ouvre ses portes au Congo dès cette année académique. Sa présentation le 13 octobre 2018 à Mikaels hôtel s’est fait sous la forme d’un séminaire ouvert par Bruno Jean Richard Itoua et Léon Juste Ibombo, respectivement ministre de l’enseignement supérieur et ministre des postes, télécommunications et de l’économie.

L’ouverture de cette école concrétise un rêve caressé depuis longtemps par une partie de la diaspora congolaise en France, selon Fortuné Essanabouly, directeur associé de Brazzaville MBA. En effet, elle s’adresse aux jeunes étudiants, travailleurs du privé et du public, porteurs de projets et chefs d’entreprises. A travers des sessions en ligne, Brazzaville MBA international business school offre des conseils, de l’assistance pédagogique, le suivi individualisé et l’accompagnement aux étudiants. Le curricula de formation précise que le tronc commun est axé sur le développement des aptitudes en gestion des ressources humaines, en entrepreneurship, en gestion des projets, en transformation digitale, en commerce international, en intelligence économique et en finance. Des formations qualifiantes et des immersions en entreprise allongent le catalogue des opportunités proposées.

Outre Paris en France, Maryse Jamain, présidente d’Afrikan Campus indique la structure qui s’étendrait à des nombreux pays est fonctionnelle au Maroc, Sénégal, Côte d’ivoire, République démocratique du Congo. Il répond au besoin de professionnalisation des cadres, de la consolidation des compétences et du choix de carrières, insiste-t-elle. A Brazzaville, un incubateur de projet est fonctionnel.

Convaincu que la pleine maitrise des outils numériques est au cœur de l’acquisition des nouveaux savoirs et des nouvelles compétences, le ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, exulte du fait que « les sciences de gestion numérique, les innovation blockchain intelligence artificielle used case e-commerce » brisent la barrière du savoir et de l’accès à l’éducation. Pour Léon Juste Ibombo, l’ouverture de Brazzaville MBA conforte la vision du président de la République, Denis Sassou N’Guesslo inhérente au développement de l’éducation. Puisque, dit-il, « la révolution digitale transforme notre société et notre économie…Il est porteur d’espoirs pour construire une société durable », en permettant aux citoyens de mieux travailler, aux entreprises de mieux produire et à la jeunesse de mieux apprendre. Une conviction partagée par son collègue de l’enseignement supérieur qui a,  par ailleurs rappelé le rôle d’encadrement, de pédagogie avant la répression que jouera son département.

Les communications faites à la présentation ont porté sur l’innovation blockchain intelligence artificielle, l’entrepreneuriat, la transition digitale des entreprises, formation des formateurs en e-learning, finance et stratégie, intelligence économique, coaching academy…

Ernest Blanchard DIMI