Accueil / Actualité / Congo : Un partenariat en perspective entre Applus Congo-Télécom dans le numérique

Congo : Un partenariat en perspective entre Applus Congo-Télécom dans le numérique

Applus, une société sud-africaine envisage s’installer au Congo, pour apporter sa plus-value dans l’essor de l’économie numérique. C’est la substance des échanges que Léon Juste Ibombo, ministre congolais en charge des postes, des télécommunications et de l’économie numérique a eu avec Matt STEAK Business Développement-Director africa Middle East and the Caspian de Applus, ce lundi 16 juillet 2018, à Brazzaville.

Accompagnée de la directrice générale de l’Agence pour la promotion des investissements (API), Annick Patricia Mongo, la délégation de cette société est venue discuter avec le ministre Léon Juste Ibombo de son vœu de lancer ses activités en République du Congo.

« Donc nous allons travailler avec le ministre pour voir la possibilité d’un partenariat gagnant-gagnant à nouer avec le Congo dans ce domaine du numérique », a confié son directeur Afrique, à sa sortie d’audience.

L’économie numérique étant d’actualité et qualifiée de « Révolution numérique » en ce 21ème siècle, devrait constituer le secteur principal qui alimentera le partenariat entre cette société et le Congo. L’hôte de Léon Juste Ibombo a dit à la presse que le Congo est un pays qui a plusieurs opportunités, mais que son secteur des télécommunications était encore vierge.

Sur cette base Applus entend accompagner l’opérateur historique, à savoir Congo Télécom sur la réunion des conditions pouvant faire que les produits de Congo-Télécom arrivent dans les ménages et dans les entreprises. Elle voudrait aussi apporter l’assistance technique au Congo dans l’implémentation de la 5G.

Le ministre Léon Juste Ibombo n’a pas manqué de signifier à ses visiteurs la démarche du gouvernement congolais pour le numérique ; une démarche qui s’appuie sur la stratégie nationale de développement de l’économie numérique assortie d’un plan d’action. « Et dans le cadre de la mise en œuvre de cette stratégie le gouvernement priorise ce qu’on appelle le partenariat public-privé. » A fait savoir le ministre Léon Juste Ibombo.

Puisque les investissements dans le secteur du numérique sont énormes. Comme partout dans le Monde, l’Etat ne pouvant pas financer ce secteur, déploie une diplomatie économique en mettant en place des facilités destinées à promouvoir le partenariat public-privé et à protéger les investissements.

Donc il faut des partenaires pour parvenir à implémenter ce qui pourrait faire décoller l’économie numérique. A travers cette sollicitation de cette société sud-africaine s’illustre l’attractivité du Congo « Nous sommes heureux de constater qu’actuellement le message du Congo porte, touche plusieurs cibles. » a fait observer le ministre congolais en charge de la question, tout en félicitant la Directrice Générale de l’API qui fait aussi ce plaidoyer pour faire en sorte que les partenaires viennent investir au Congo

Interrogée par les médias, la directrice générale de l’API, remplissant ses missions d’accompagnement des investissements, Annick Patricia Mongo, a inscrit cette action dans la matérialisation l’ambition du président Denis Sassou-N’Guesso de rendre dynamique le diplomatie économique, pour ce qu’est de ce secteur d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique.

Il sied de noter que cette société sud-africaine, présente dans 70 pays du monde,  a constaté l’API au mois de mai 2018, après toutes les vérifications d’usage, les autorités congolaises se sont engagées à l’accompagner dans son projet d’investissement au Congo.